Information

10 Conseils pour réussir sa carrière de freelance

Rédigé par Mahiédine M.

Nous rêvons tous d’être indépendant dans nos choix, dans nos déplacements et dans notre travail. Ne plus dépendre d’un patron et avoir une certaine indépendance financière. Voilà autant de raison qui motive le choix du freelancing par les experts dans divers domaines. Qu’est-ce que le freelancing ?

Le freelancing, c’est une méthode de travail où le travailleur a un statut d’indépendant. Il travaille à son compte et est rémunéré en fonction du service qu’il offre et dans la plupart des cas, ses propres tarifications. Maintenant que vous en savez plus sur ce terme qui se répand de plus en plus ces dernières années, vous vous demandez sûrement : comment réussir votre carrière de freelancer ? Lisez cet article jusqu’au bout, vous y trouverez vos réponses.

Réussir sur Internet ne se fait pas par du jour au lendemain. Il faut se montrer patient et parfois se faire accompagner par des ‘’experts’’ afin de bénéficier des conseils fiables et orientés. En voici les 10 astuces pour devenir un excellent freelancer.

1.Connaitre ses compétences 


L’une des étapes primordiales pour tout d’abord se lancer dans le freelancing, c’est de faire le point de vos compétences, c’est-à-dire, l’ensemble des services que vous pouvez rendre à distance contre une rémunération. N’oubliez surtout pas cet aspect, c’est le principe fondamental du freelancing. Vous devez aussi être en mesure d’identifier vos facteurs de motivation. Qu’est-ce qui vous motive à vous lever chaque matin ? Qu’est-ce qui vous motive à opter pour l’indépendance ? C’est tout aussi important que de maîtriser vos compétences, car cela vous permettra de concilier le professionnel et personnel et donc de vous épanouir dans votre nouvelle aventure. 

2- Définir ses tarifs 


Tout le monde veut trouver des freelances à des prix beaucoup moins chers que lors des commandes physiques. Ceci doit vous guider dans le choix de votre tarification. N’exagérez pas et ne soyez pas aussi très moins cher. Analysez le marché et soyez au juste-milieu. Adaptez-vous parfois aux situations en fonction du besoin et des situations. Il faut parfois appâter certains clients avec des offres alléchantes et ajuster au fur et à mesure. 

3. Définir sa cible et les plateformes adéquates

Une fois les tarifs définis, il est temps de se concentrer sur le type de service à proposer aux potentiels clients. Au début, cela ne semble pas évident. Mais au bout d’un moment, il va falloir faire des choix, vous spécifiez dans un domaine et donc caractériser vos cibles. Cela vous permettra de développer votre domaine d’expertise et de devenir une référence pour les autres. En vous concentrant sur votre service, vous devriez devenir l’option la plus recherchée lorsqu’un client a un problème auquel vous apportez une solution. 

L’autre étape consiste à trouver la plateforme adéquate. Sachez qu’il en existe une multitude. Le freelance s’est tellement répandu ces dernières années qu’il existe presque sur tous les continents. Vous pouvez donc devenir freelance africain tout comme européen ou autre. Pour vous qui êtes africain, sachez que de nombreux sites de freelance africain émergent. L’univers du freelancing en Afrique connaît un engouement sans précédent et se développe grâce à une nouvelle génération de pigistes africains.

4. S’auto-discipliner

Devenir freelance nécessite un grand sens d’organisation et de discipline. L’autodiscipline est d’ailleurs l’une des qualités des indépendants à succès. Imaginez déjà combien de fois votre journée était déjà chargé auparavant. Vous y ajouterez une autre charge de travail qui nécessitera de la concentration, chose aisée pour certains, mais beaucoup moins pour d’autres. Rassurez-vous ! L’autodiscipline s’apprend et grâce à de petites astuces devient plus simple à gérer.

Commencez déjà par adopter les comportements suivants :
• Faites une To Do List en notant vos tâches de la journée dans votre agenda ;
• Analysez et optimisez vos moments de concentration.

5. Soigner son profil

Cette étape est d’une importance capitale. Elle permettra d’attirer plus de monde vers vous. Accordez donc une grande importance à votre profil et complétez-le à 100%. D’ailleurs, certaines plateformes de microservices l’exigent. C’est le cas d’AZOWATO, qui exigent des profils soignés et un test pour obtenir le badge « Vendeur Validé ». N’hésitez pas à fournir les informations demandées, tout en évitant de fournir de fausses informations.

6. Se fixer des objectifs

Il est important de définir vos objectifs. Si vous exercez sur une plateforme africaine, demandez-vous ce que les gens attendent d’un pigiste africain. Qu’attendent-ils d’un site de microjobs. Une fois que vous aurez défini vos objectifs, concentrez-vous sur vos clients et donnez-leur des raisons de vous refaire confiance. Soyez honnête dans vos prestations.

7. Promouvoir son travail et créer un réseau

Promouvoir son travail sur le net est devenu très facile de nos jours. Servez-vous de vos comptes sur les réseaux sociaux comme LinkedIn, Facebook, Instagram et autres. Publiez le plus possible vos liens vers vos sites de microjob. Faites même la publicité de vos sites de microservices auprès de vos amis ou proches ayant les mêmes ambitions que vous. Vous pouvez également trouver des freelances sur les forums de vos diverses plateformes et échanger avec eux afin de vous former un réseau.

8. Optimiser ses méthodes de travail

Pour offrir une belle expérience à vos clients et devenir un freelance de référence, vous devez disposer d’une bonne méthode de travail. Il s’agit de définir un parcours strict que le client suit pour bénéficier de vos prestations. En fonction des besoins et de la fréquence des commandes, ces méthodes peuvent être actualisées. 

9. Trouver son lieu de travail 

Vous allez sûrement vous posez la question suivante : pourquoi dois-je me gêner à avoir un lieu de travail alors que je suis un freelance et j’ai la possibilité de travailler d’où je veux ? Oui, c’est vrai, mais avoir un cadre de travail ne fera que renforcer le processus d’autodiscipline dont vous avez besoin pour être le plus productif possible. De nombreux freelancer préfèrent travailler depuis leur domicile. Dès lors que c’est un endroit approprié et calme, il n’y a pas de soucis. Si non, trouvez un endroit où vous vous y sentiriez à l’aise.

10. Devenir indépendant avant de quitter son boulot

L’erreur que font beaucoup de salariés voulant se convertir en travailleur indépendant, c’est de quitter leur travail trop tôt. Bien sûr, cela dépend de l’entreprise dans laquelle vous travaillez, car toutes ne permettent pas à leurs employés d’exercer à la fois comme employé et indépendant. Si vous vous retrouvez dans ce dernier cas alors votre choix se justifie. Dans le cas échéant, sachez qu’il est bien possible pour vous de négocier les conditions d’une double activité avec votre entreprise. Cela ne vous sera que bénéfique, car il vous permettra de développer certaines qualités dès vos débuts.

Rappelez-vous que vous ne commencerez pas à gagner dès le jour de votre inscription sur un site de micro-service et vous devez avoir donc de quoi subvenir à vos besoins durant cette période de rodage.

À propos de l'auteur

Mahiédine M.

Polyvalent, pragmatique et réactif, je suis rédacteur web depuis 2011. Au fil des années, je suis devenu community manager, référenceur web et développeur Wordpress. Actuellement, je suis le CEO d'une agence web et chef projet web d'une autre entreprise digitale.

Laissez un commentaire

Share This

Recevez l’actualité AZOWATO dans votre boite email

Félicitations, vous avez réussi à vous abonner au newsletter AZOWATO.

Il y a eu une erreur lors de l'envoi de votre demande. Veuillez réessayer.

Blog AZOWATO utilisera les informations que vous fournissez dans ce formulaire pour être en contact avec vous et pour fournir des mises à jour et des informations commerciales.